Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2012 6 07 /01 /janvier /2012 10:41

 

 

tracts.jpg
 
TRACTS!
Du 5 janvier au 18 février 2012
Vernissage le jeudi 5 janvier à 18h

Cette exposition propose une histoire du tract d'artiste à partir des premiers exemples notables d'un phénomène qui, depuis dada et le surréalisme, a été investi par les situationnistes, Fluxus ou certains collectifs d'artistes plus contemporains comme Présence Panchounette...

lire le texte de présentation

 
0_tract_WC.jpg tract35skeul.jpg 0_tractmoulene.jpg

 Laurent Marissal, 3 tracts,  A4

tracts distribués aux agents du musée Gustave Moreau

durant des actions syndicalespicturales

 
À cette occasion, Les Éditions Incertain Sens publieront l'anthologie de 17 ans d'activités Tract’eurs. Sur une proposition d’Antonio Gallego en collaboration avec Roberto Martinez, Tract’eurs [nom pluriel, néologisme: contraction de "tract" et "acteurs"] existe depuis 1995 comme forme artistique active par laquelle des artistes plasticiens, critiques, écrivains, théoriciens... conçoivent des propositions sous forme d’éditions de tracts imprimés, les produisent et les distribuent directement dans la rue. Chaque action Tract’eurs a une thématique ouverte proche des préoccupations communes au groupe formé pour la circonstance. Ces distributions collectives se poursuivent encore aujourd’hui. À ce jour, quatorze éditions de Tract’eurs ont été réalisées.

 La quinzième, organisée en partenariat avec le Cabinet du livre d'artiste, réunit 19 artistes sur le thème "incertain sens":

Valérie Bert . Raphaël Boccanfuso . Philippe Cazal . Ernest T . Antonio Gallego . Stéphane Le Mercier . Laurent Marissal . Roberto Martinez . Tania Mouraud . Julien Nédélec . Mardi Noir . Aurélie Noury . Regis Perray . Vincent Perrottet . Alexandra Sà . Yann Sérandour . Laetitia Shudman . Mathieu Tremblin . Éric Watier

Une distribution collective de ces tracts

a eut lieu le jeudi 5 janvier
de 12h30 à 13h30 à l'université Rennes 2

(rdc du bâtiment Ereve) 

de 15h à 16h place de la Mairie à Rennes


tractmarissal1

 

la rivière sort de son lit, Laurent Marissal, tract A5,

tracts distribués pour la quinzième action des tract'eurs

et abandonnés au centre culturel canadien (action en cours)

   
0_tracteur_napoule.jpg  

Tract’eurs 8 : Critique et Utopie

(La Napoule, Rennes, Limoges) organisé par

Anne Mœglin-Delcroix - 11 tracts format A5

Jean-Michel Alberola, Ben, Alain Bernardini, Henri Chopin, Ernest T., Fred Forest, Antonio Gallego, Véronique Hubert, Laurent Marissal, Roberto Martinez, Marylène Negro, Hubert Renard 

 

 

Contre les syndicats,

Laurent Marissal, 2001

série tract'eurs 8.

 

   
   
   

Cabinet du Livre d'Artiste : Campus Villejean / Université Rennes 2

Bâtiment ÉRÈVE

Le CLA est ouvert

du lundi au jeudi de 11h à 18h et également sur RDV

 

Contact coordinatrice

AURÉLIE NOURY 0660487696 noury_aurelie@yahoo.fr


     
Partager cet article
Repost0
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 13:16

La nouvelle revue d'esthétique

Numéro 7

(In) actualité de la peinture 

responsables Leszek Brogowski, Christophe Viart

 

9782130587279

 

Une réflexion sur la peinture en ce début de XXIe siècle,

sur des peintres comme Gérard Richter, Mel Bochner et Laurent Marissal (sic).

 

[in] actualité de la peinture 

 

(in)actualité de la peinture / Leszek Brogowski, Christophe Viart /

Présentation, image ou histoire : les doutes hyperboliques de la peinture 

 

Études, peinture /

Patrick Vauday, La peinture ne revient pas, elle devient /

François Perrodin, Sur quelques spécificités de la distanciation dans l'objet pictural /

Olivier Gourvil, Peinture, réseaux, terriers /

Antoine Perrot, Faire du visible une pratique /

Christophe Viart, Avant et après : peindre en deux temps/ 

 

Études, peintures / Pierre-Damien Huyghe, Peindre comme un appareil /

Laurence Corbel, Mel Bochner : la peinture sous tension /

Laurent Buffet, Autopiction : Où va la peinture de Laurent Marissal / `

Leszek Brogowski, L'accessibilité de l'envers et la publicité de l'endroit /

Didier Dauphin, Le pop art américain : répétition ou différence/ 

 

Études, Claude Rutault /

Dominique Pasqualini, Genève, 19.10.10 /

Marie-Hélène Breuil, Avant-propos /

Xavier Douroux, Intervenir /

Anne Moeglin-Delcroix, Écritures de Claude Rutault /

Marie-Hélène Breuil, Figures de la peinture et figures de l'artiste /

Émilie Parendeau, Du texte à la peinture /

Françoise et Jean-Philippe Billarant, L'actualisation des oeuvres de Claude Rutault /

Blandine Chavanne, Travailler avec Claude Rutault /

Jean-Hubert Martin, La peinture photographe /

lefevre jean Gaude, d'expéditeur à destinataire « une suite bien connue... » 

 

Varia /

Jean Robelin, Saillies et orifices du corps /

Frédéric Fruteau de Laclos, Esthétique et politique. De Dufrenne à Lyotard et retour/ 

 

Vu, lu, entendu / Jérôme Dupeyrat, Emmanuel Alloa (éd.), Penser l'image /

Morgane Burlot, Absalon / Romain Louvel, Courbet/Proudhon, l'Art et le Peuple /

Élie During, Barbara Formis, Esthétique de la vie ordinaire /

Lise Lerichomme, Laurence Bertrand Dorléac, L'art de la défaite et Après la guerre/

Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 11:50

Pinxit lm, en cours.

Action picturale.

Venir pour parler du travail, puis au milieu

de son intervention, déserter. Vider la moitié de la salle.

 

Laurent Marissal, Bella Ciao, 2011. 2'50" 

(et la complicité de ses 40 apprentis.)

Je finis le cours théorique sur l’art et le travail donné à mes apprentis par une mise en pratique (durant une table ronde sur le travail réunie aux musées des arts et métiers dans le cadre de futur en seine 2011 ) :

lire le récit complet de l'action ici

 

Forum des utopies

(dans le cadre de futur en seine)

Jeudi 23 juin 2011 • 17h à 18h30 - Table ronde :

Le travail : utopies d'hier et de demain

Musée des arts et métiers
 

 

(...)comment nos représentations d’un autre travail possible ont-elles évolué ? La table ronde, animée par Sylvie Rouxel (Lise/Dicen) réunira autour de cette question un historien, Bernard Desmars, auteur de Militants de l’utopie? Les fouriéristes dans la seconde moitié du XIXe siècle, unhacker, Philippe Langlois, fondateur du /tmp/lab, les artistes Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon et Laurent Marissal, auteur de l’ouvrage Pinxit sur la résistance vécue au travail.
 

récit de l'action par

extrait de l'article édité

sur le site/blog de futur en seine.

 

La conférence démarre d'ailleurs assez curieusement. Une cinquantaine de personnes assistent à la conférence, mais la moitié est constituée d'un groupe de lycéens, qui accompagne leur professeur Laurent Marissal. Celui-ci prend la parole en premier à l'invitation de Sylvie Rouxel du Lise/Dicen. Marissal commence par nous raconter son expérience de jeune artiste lorqu'il travaillait comme gardien de musée et comment il tentait de transformer son temps de travail en pratique et intervention artistique : interventions sur les murs, expositions pirates, etc. Insatisfait malgré tout par sa situation, il nous explique qu'il s'engagea alors dans une position de syndicaliste, pour obtenir différents droits pour les gardiens, salle de pause, vestiaire, toilettes dédiés, etc. Marissal est aujourd'hui enseignant en histoire de l'art à Bagnolet. Il nous explique alors que le Musée les organisateurs de futur en seine ne le rémunère pas, il interroge les autres intervenants sur leur cachet, ils ne répondent pas qu'il est ici sur son temps de travail et c'est également la raison pour laquelle ses étudiants l'accompagnent (doivent l'accompagner ?), qu'il se sent proche des situationnistes, dans la mesure où il trouve que le travail prend beaucoup trop de place dans la vie et qu'il ne lui reste que peu de temps pour vivre librement. Il rappelle que nous sommes au musée des arts et métiers, temple dédié aux techniques,  et précise qu'à la différence des situs il ne pense pas que la technologie nous libérera du travail, la seule solution, immédiate, concrète est de s'efforcer de le réduire, de le transformer en peinture. Donc, pour ne pas perdre plus de temps, et pour ne pas en faire perdre plus à ses élèves, il leur propose de les libérer de 45 minutes d'heures de cours, se lève et dit au revoir. Tout ses élèves se lèvent ensemble et quittent la salle avec lui ! Une performance coordonnée s'il en est.  

lire ici la suite de l'article

 


 

  nofutur_marissal.jpg  

opération : Sylvie Rouxel + Bernard Desmars 

+ Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon

+Philippe Langlois + le public  

  - Laurent Marissal - les apprentis 

= la table ronde sur le travail

Ma verrà un giorno che tutte quante
O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao
Ma verrà un giorno che tutte quante
Lavoreremo in libertà.
 
Mais tu verras qu'un jour toutes autant que nous sommes
O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao
Mais il viendra un jour où toutes autant que nous sommes
Nous travaillerons en liberté.

painterman remercie Michel Lallement pour l'invitation, et ses apprentis pour leur participation à ce dernier cours/action  pratique/picturale de la saison. (jusqu'ici les black studies, actions picturales durant les cours se faisaient non visible non caché, sous leurs yeux, à leur insu)

 

Copyleft : this work is free, you can copy it,

distribute it and modify it according to the terms

of the Free Art License.

Partager cet article
Repost0

LAURENT MARISSAL PINXIT

Laurent Marissal :

actions picturales

non visibles,

non cachées.

(détails)

.

cont@ct & liens

facebook & instagram

.

éditions clandestines S.L.N.D.

Les éditions clandestines S.L.N.D. (sans lieu ni date) publient les ouvrages peints au bleu comme au vert par painterman et ses complices. Visitez l'e-shop échoppe.

  • NADA
  • Fascicule au bleu
  • PINXIT III in progress
  • Tracts

 

mise en scène et coopérations