Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 09:22

Action non visible, non cachée

réalisée à Montréal entre le 9 et 15 avril, 2011.

  PANO.jpg

Montréal était en période électorale. Le canada renouvelait ses gouverneurs fédéraux. La ville était parsemée d’incompréhensibles panonceaux politiques à l’héraldique inédite pour moi (orange et vert ; bleu et gris…) des slogans vagues. La ville était ponctuée de visages imprimés m’adressant des messages aux référents abscons : une chance. Quatre d’entre eux jalonnaient avec plus de persistance ma dérive :  élisez moi ; parlons Qc ; travaillons ensemble ; here for canada. Moi aussi je n’avais rien à dire d’autre : je suis là - content d’être là - que peut-on faire au Canada et nulle part ailleurs ? Je reprenais ces slogans les gravaient dans de la pâte de couleur que je dispersais dans la ville. Réaliser ces petites gravures, c'était  un peu comme faire mes gammes matinales, des pochades pour garder la main, ou comme semer des miettes qui ne me permettraient pas de retrouver mon chemin mais qui justifieraient mes promenades.  Peut-être peut-on encore les voir  ?

 POUSSINMONT.jpg

here for canada (and nicolas poussin)

pâte blanche gravée et collée sous le banc muséale

musée des Beaux-Arts de Montreal, 10 avril 2011

 

 

• cathédrale Notre Dame, sur le dossier du banc de messe 304, près de la colonne polychrome : travaillons ensemble, gravé dans de la pâte rose et jaune.• place Emilie Gamelin, à l’angle du boulevard Maisonneuve et de la rue saint-Hubert, sur le plus proche arbre de la plaque dédié à la religieuse : élisez painterman, gravé dans de la pâte noire. • rue saint-Hubert près de l’autoroute Villeneuve, près du chantier du nouvel hôpital, sur un tronc d’arbre painterman, here for canada, gravé dans de la pâte sinople. • sur le saint -Laurent, cap aux meules, au niveau du restaurant des Terrasses bonsecours, sur un congère dérivant : painterman, here for canada, gravé dans de la pâte rouge. • sur une branche au sommet du Mont Royal :  élisez painterman, gravé dans de la pâte bleue. • sur une barrière près du pont Jacques Cartier à la hauteur du 2143 rue Notre-Dame, côté quai, vers le Lunapark, près d’un container vert décoré d’un CAPITAL peint en majuscule noire : travaillons ensemble, gravé dans de la pâte violette. • au 2033, bd. saint -Laurent  sur une souche oublié sur le terrain vague près de la librairie anarchiste l’insoumise : parlons Qc, gravé dans de la pâte violette • au musée des Beaux-Arts de Montréal sous le banc placé devant la Crucifixion de Nicolas Poussin, visible  face au tableau en prenant du recul : painterman, here for canada, gravé dans de la pâte blanche. • au 1001 Carré Dorchester, sur le tronc amputé d’une plante de la banque financière sun life, entre les colonnes à l’extrême gauche : travaillons ensemble, gravé dans de la pâte verte.

 

à venir : exposition clandestine N°3

Partager cet article
Repost0
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 10:36

 

Painterman à Montréal.

entre le 8 et le 16 avril Painterman était à Montréal

à l'Université de Montréal (l'Uqam) invité par Patrice Loubier

 

et

A Skol, centre des arts actuels

invité par K. E. Spencer et Anne Bertrand

à participer à :

 

GOSSER LE FURTIF

  • Projet en continu → …

 

karen elaine spencer, commissaire avec

Denis Lessard, Joceline Chabot, Michelle Lacombe,

Josh Schwebel, Felicity Tayler, Pohana Pyne Feinberg,

Todd Janes, Anne-Marie Proulx, Laurent Marissal, Anne Bertrand


"Quand “le centre” mettra en sourdine sa voix autoritaire

et se défera de la nécessité de se conformer à des standards de galerie

(par exemple, “l’art” et “sa présentation” seraient complètement entre les mains de l’artiste)

ET validera l’artiste en tant qu’artiste (par les cachets remis aux artistes, les remerciements),

alors nous aurons vraiment une culture gérée par les artistes".

K. E. Spencer artiste et commissaire & A. Bertrand, artiste et responsable de Skol"

 

  FURTIF.jpg

un écureuil furtif sur le Mont Royal à Montréal

 

 

Selon les commissaires et responsables de Skol 

exposer, penser, travailler le furtif impliquaient la possibilité

de documenter ou non les actions, de les révéler ou non,

et même de faire ou de ne rien faire.

J'ai bien reçu un cachet, mon avion remboursé.

"- Contente toi d'être, d'être là".

 

On m'a demandé quelques fois ce que j'attendais d'un commissaire,

il y a là comme une réponse, un modèle :

laisser les artistes se contenter d'être là.

Les laisser se gouverner eux-mêmes.

Rendre possible ou non quelque chose ou rien.

Trop rare confort.

Don.

Du coup... contre don...

me sentant libre et responsable d'être peintre

J'ai rarement autant travaillerpeins (le furtif n'est pas si simple)...

 

A venir quelques traces... exposer et/ou publier

titre provisoire : here for canada

- actions picturales dans Montréal

- actions picturales à l'hôtel

 

(n'en déplaise a quelques uns, l'action furtive* génère des traces,

produit des documents, non pour permettre une quelconque reïfication

mais pour prouver, démontrer, permettre la distanciation, provoquer une réponse,

rendre possible d'autres actions, ou stratégique : valider le détournement...)

 

*Je conserve le terme de 'furtif' mais pour ma part

je parle plutôt d'actions picturales non visibles non cachées.

le terme de pictural cadre l'action

dans le champ et l'histoire de la peinture

et éclaire les interprétations sans les limiter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je salue donc Anne Bertrand, Karen Elaine Spencer et Patrice Loubier

qui m'ont laissé peindre tranquillement.

 

 


,
Partager cet article
Repost0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 14:46
action picturale/diffusion  

Pendant le salon light

samedi 23 octobre, vers 16h45*

Painterman au café du point éphémère

jouera avec vous au 421,

en arrière plan sur l'écran

l'une de ses vidéos sera projetée

d'un jet l'autre...

*puis vers 18h30, 19h...

 


et sinon il est toujours  possible de

prendre rdv en écrivant à painterman ici

et risquer sa chance au père lachaise

ou au café 'le mistral' (cf post précédent).

 

marissal

 

 

 

 

 

 

 SL4.gif
 

point éphémère, 200 quai de valmy, paris.

métro stalingrad

 
Partager cet article
Repost0

LAURENT MARISSAL PINXIT

récit des actions picturales

non visibles, non cachées.

PINXIT I (1997-2003)

PINXIT II (2004-2010)

PINXIT III (2011-2016)

PINXIT IV (2017-en cours)

.

BRECHT & BRECHT

 

éditions clandestines S.L.N.D.

 

mise en scène et coopérations

.

cont@ct & liens

facebook & instagram

.