Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 08:54
Action des non alignés, coup de dés, ¬ NADA n°31. Revue imprimée sur papier journal 28,9 x 38 cm, impression numérique.

Action des non alignés, coup de dés, ¬ NADA n°31. Revue imprimée sur papier journal 28,9 x 38 cm, impression numérique.

¬ NADA 31 révèle l'action inaugurale des Non Alignés ANA # 0.

★ action non aligné # 0 ★ Toute révolution est un coup de dés ★ Cela a commencé par la projection du film de Jean-Marie Straub et Danielle Huillet — toute révolution est un coup de dés sur le mur des fédérés, puis antoine lefebvre a présenté ses éditions pirates du "Un coup de dés jamais n'abolira le hasard" la version poème, de Stéphane Mallarmé et la version image de Marcel Broodthaers. Hubert Renard et Damien Dion (in absentia) ont ensuite présenté leur télescopage de Stéphane Mallarmé et de Ed Ruscha "26 throws of the dice will never abolish chance" . Angela projeta le film de Jan Middelbos sur le mur des fédérés. Ce film, tourné avec un téléphone parle de travail, de mur qui tombe, d'aliénation, de rire, de sueur. Avant de nous rendre sur la tombe des Lafargue, nous sommes passés devant le poème d'Edith Azam "amor barricade amor". Le poème était abandonné sur le tronc du marronier d'Inde. Autour d'un dictaphone, nous avons aussi écouté un poème de Jérôme Gontier, Gloria. Un exemplaire de "S. T. Garp — la pension Grillparzer — "des Editions Lorem Ipsum, dirigées par Aurélie Noury, fut aussi feuilleté avec attention . Quelques-uns ont manifesté de leur soutien à Jann-Marc Rouillan. L'action des non alignés#0 s'est achevée par une partie de dés sur la tombe des Lafargue. A chaque lancer de dés Michel Tabanou racontait une histoire (Rimbaud, Filliou, Louise Michel) tandis que Painterman lisait un texte de Justin Delareux "extrait des Nasses". La provocation du hasard cessa enfin quand  les faces des 3 dés marquèrent le même chiffre. Il fallut plusieurs lancers. Pour finir, nous avons ditribué le manifeste des non alignés
(cf. ¬nada30 ) nous avons tous échangé quelques mots, des membres d'AG de quelques Nuit Debout étaient présents, des amis, des complices. Guillaume Clermont nous a quittés mysterieusement, d'un pas décidé il est allé abandonner un tableau, l'une de ses vanités, sur une tombe. C'était le samedi 1er octobre 2016, au cimetière du père Lachaise à l’ombre du mur des fédérés. Merci à tous les participants (cf. infra les sites de tous les participants) .

 

rappel : ANA se fédère autour d’actions communes d’artistes, de militants, d’ouvriers, de scientifiques. Ces actions sont réalisées à l’insu de tous. ANA ne se donne pas en spectacle. ANA n’oppose pas au spectacle généralisé un spectacle marginalisé. ANA ne cherche pas un public mais des complices. ANA par ses actions veut doubler le réel, établir en filigrane une société d’entraide. Les actions ANA rendent possibles des complicités et des agencements inédits. (extrait du manifeste cf. ¬ NADA 30)

Projection sur le mur des fédérés.

Projection sur le mur des fédérés.

Lancer de dés sur la tombe des Lafargue et conversations avec M. Tabanou et J. Delareux

le sort en est jeté.

Les points singuliers sont sur le dé ; les questions sont les dés eux-mêmes ; l’impératif est de lancer. Les idées sont les combinaisons problématiques qui résultent des coups.
Gilles Deleuze, différence et répétition.

 

 

 

 

liste et site des participants à l'action inaugurale des non alignés :


justin delareux :
http://revuepli.blogspot.fr

edith azam :
http://lemursaintmartin.over-blog.com/2015/06/edith-azam.html
http://www.franceculture.fr/emissions/ca-rime-quoi/special-edith-azam

antoine lefevre éditions
http://aleditions.tumblr.com

Michel Tabanou :
http://www.michel-tabanou.net

Guillaume Clermont
http://new-eldorado.info/projets/Welcome_Again/Guillaume-Clermont.php
http://www.galerietroispoints.com/artistes/guillaume-clermont/


Hubert Renard :
http://hubrenard.free.fr

Damien Dion :
http://damiendion.fr

Jérôme Gontier :
http://www.liminaire.fr/ateliers-d-ecriture-5/article/jerome-gontier-continuezhttp://remue.net/spip.php?article3448

Jan Middelbos
http://www.ensapc.fr/galerie-ygrec/archive/2012-2013/la-contre-visite-conference-de-jan-middelbos

Aurélie Noury
éditions lorem ipsum
http://editions-loremipsum.blogspot.fr/2010/02/un-coup-de-des-rubiks-cube.html
http://editions-loremipsum.blogspot.fr/2010/02/pierre-menard-don-quijote-de-la-mancha.html

 

et comme toujours Vous pouvez télécharger directement la revue en cliquant ici.

La version papier est distribuée de main en main. Mais vous pouvez aussi la recevoir en vous abonnant...

pour vous abonner

cliquez sur

l'icône paypal :

 

paypal
paypal

 

  
  

 

Repost 0
Painterman painterman - dans Actions picturales
commenter cet article
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 13:37
NADA # 15 - PROTOCOLE DE VENTE

 

Laurent Marissal,  protocole de vente, 2014,

 NADA n°15, 289 X 380 mm, 8 pages, 50 exemplaires.

 

NADA, revue occasionnelle, expose les actions non visibles non cachées réalisées en Arcadie, et celles, plus clandestines, peintes en milieux hostiles. Ce n° 15, à l’occasion de la FIAC, met en œuvre, sous forme de propositions, la question de la commercialisation de l'œuvre d'art. 7 protocoles de vente sont proposés, en attendant la parution du catalogue complet. La valeur des pièces est déterminée par d’autres critères que le coût de production ou la notoriété. D’un arbitraire, l’autre…

(cliquer ICI pour télécharger ce numéro).

 

Repost 0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 11:50

Pinxit lm, en cours.

Action picturale.

Venir pour parler du travail, puis au milieu

de son intervention, déserter. Vider la moitié de la salle.

 

Laurent Marissal, Bella Ciao, 2011. 2'50" 

(et la complicité de ses 40 apprentis.)

Je finis le cours théorique sur l’art et le travail donné à mes apprentis par une mise en pratique (durant une table ronde sur le travail réunie aux musées des arts et métiers dans le cadre de futur en seine 2011 ) :

lire le récit complet de l'action ici

 

Forum des utopies

(dans le cadre de futur en seine)

Jeudi 23 juin 2011 • 17h à 18h30 - Table ronde :

Le travail : utopies d'hier et de demain

Musée des arts et métiers
 

 

(...)comment nos représentations d’un autre travail possible ont-elles évolué ? La table ronde, animée par Sylvie Rouxel (Lise/Dicen) réunira autour de cette question un historien, Bernard Desmars, auteur de Militants de l’utopie? Les fouriéristes dans la seconde moitié du XIXe siècle, unhacker, Philippe Langlois, fondateur du /tmp/lab, les artistes Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon et Laurent Marissal, auteur de l’ouvrage Pinxit sur la résistance vécue au travail.
 

récit de l'action par

extrait de l'article édité

sur le site/blog de futur en seine.

 

La conférence démarre d'ailleurs assez curieusement. Une cinquantaine de personnes assistent à la conférence, mais la moitié est constituée d'un groupe de lycéens, qui accompagne leur professeur Laurent Marissal. Celui-ci prend la parole en premier à l'invitation de Sylvie Rouxel du Lise/Dicen. Marissal commence par nous raconter son expérience de jeune artiste lorqu'il travaillait comme gardien de musée et comment il tentait de transformer son temps de travail en pratique et intervention artistique : interventions sur les murs, expositions pirates, etc. Insatisfait malgré tout par sa situation, il nous explique qu'il s'engagea alors dans une position de syndicaliste, pour obtenir différents droits pour les gardiens, salle de pause, vestiaire, toilettes dédiés, etc. Marissal est aujourd'hui enseignant en histoire de l'art à Bagnolet. Il nous explique alors que le Musée les organisateurs de futur en seine ne le rémunère pas, il interroge les autres intervenants sur leur cachet, ils ne répondent pas qu'il est ici sur son temps de travail et c'est également la raison pour laquelle ses étudiants l'accompagnent (doivent l'accompagner ?), qu'il se sent proche des situationnistes, dans la mesure où il trouve que le travail prend beaucoup trop de place dans la vie et qu'il ne lui reste que peu de temps pour vivre librement. Il rappelle que nous sommes au musée des arts et métiers, temple dédié aux techniques,  et précise qu'à la différence des situs il ne pense pas que la technologie nous libérera du travail, la seule solution, immédiate, concrète est de s'efforcer de le réduire, de le transformer en peinture. Donc, pour ne pas perdre plus de temps, et pour ne pas en faire perdre plus à ses élèves, il leur propose de les libérer de 45 minutes d'heures de cours, se lève et dit au revoir. Tout ses élèves se lèvent ensemble et quittent la salle avec lui ! Une performance coordonnée s'il en est.  

lire ici la suite de l'article

 


 

  nofutur_marissal.jpg  

opération : Sylvie Rouxel + Bernard Desmars 

+ Stéphane Degoutin et Gwenola Wagon

+Philippe Langlois + le public  

  - Laurent Marissal - les apprentis 

= la table ronde sur le travail

Ma verrà un giorno che tutte quante
O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao
Ma verrà un giorno che tutte quante
Lavoreremo in libertà.
 
Mais tu verras qu'un jour toutes autant que nous sommes
O bella ciao bella ciao bella ciao ciao ciao
Mais il viendra un jour où toutes autant que nous sommes
Nous travaillerons en liberté.

painterman remercie Michel Lallement pour l'invitation, et ses apprentis pour leur participation à ce dernier cours/action  pratique/picturale de la saison. (jusqu'ici les black studies, actions picturales durant les cours se faisaient non visible non caché, sous leurs yeux, à leur insu)

 

Copyleft : this work is free, you can copy it,

distribute it and modify it according to the terms

of the Free Art License.

Repost 0
Painterman painterman - dans Actions picturales
commenter cet article

LAURENT MARISSAL PINXIT

Laurent Marissal, réalise

des actions picturales non visibles,

non cachées. (lire la suite)

Contact @ & Liens

.

.

éditions clandestines S.L.N.D.

Les éditions clandestines S.L.N.D. (sans lieu ni date) publient les ouvrages peints au bleu comme au vert par painterman et ses complices. Visitez l'e-shop échoppe.

  • NADA
  • Fascicule au bleu
  • PINXIT III in progress
  • Tracts